Psychothérapeute, conférencier et formateur en Communication NonViolente, Thomas d’Ansembourg est également l’auteur du livre “Cessez d’être gentil, soyez vrai !”. Un premier ouvrage vendu à plus d’un million d’exemplaires, traduit en 17 langues, et que Thomas a écrit il y a maintenant 20 ans. En guise de gâteau d’anniversaire, la réalisatrice Valérie Zoydo nous livre un captivant documentaire qui revient sur la genèse de “Cessez d’être gentil, soyez vrai !” – un bouquin qui célèbre la Communication NonViolente (CNV).

thomas d ansembourg

Trente minutes pour comprendre la philosophie qui se cache derrière la CNV et l’approche de Thomas d’Ansembourg, c’est la promesse – tenue – de la réalisatrice Valérie Zoydo. Un documentaire sans fioritures, simple (sans jargon technique), et qui donne de la matière à penser.

Par exemple, qu’est-ce qu’être vrai ? Comme l’explique Thomas d’Ansembourg: “Il y a un aspect très physique à être vrai: celui de ne pas être déchiré, ni déguisé. Une sensation d’assise, de complétude. Être vrai, c’est aller au-delà des belles manières, des fonctionnements automatiques et conditionnés du tout va bien, de ce que l’on attend de vous. C’est vivre plus librement, plus authentiquement. C’est avoir un élan de vie plus spontanée, plus naturel, ancré en soi.Etre vrai, c’est être aligné, en cohérence avec la personne que l’on est – et que l’on aspire à devenir.

L’un des objectifs de la CNV est de se respecter tout en respectant l’autre, d’atteindre un alignement, une justesse intérieure: “Ce que je pense, je le ressens et je le manifeste.” Selon Thomas d’Ansembourg ce processus conduit à la réalisation d’un moi apaisé. “Et un moi apaisé et libre permet de construire un nous harmonieux,” c’est ce que Thomas nomme l’intériorité citoyenne.

Et de rajouter que: “notre vie intérieure est la clé de notre vie extérieure.” En d’autres termes: sans paix intérieure il ne peut y avoir de paix extérieure. Cette interdépendance est l’une des convictions de Thomas d’Ansembourg.

Autres morceaux choisis de ce passionnant documentaire,

  • Pour vraiment bien communiquer, il est urgent d’apprendre à renoncer à la prétention d’avoir raison, source de tant de tensions.
  • La CNV est une démarche – un processus d’éveil – qui permet de comprendre, d’exprimer et d’écouter ses sentiments et ses besoins respectifs, même lorsque nous touchons des sujets délicats ou conflictuels.
  • Le conflit est source de tant de tensions, de tant de non-dits. Plutôt que d’en avoir peur, de le fuir, de surenchérir, qu’il serait pertinent pour l’humanité que tout être humain s’éduque à la négociation des conflits, afin d’y entrer tranquillement, de façon bienveillante.
  • Si je prends soin de l’autre en me négligeant moi-même, j’entretiens la négligence et non le soin.
  • Souvent, nous sommes bloqués, comme un bateau qui aurait oublié de détacher ses amarres. Comprendre ma psychologie est une façon de défaire mes amarres. Comprendre mon élan spirituel, c’est comme lever le mât de mon navire, ouvrir ma voile et capter le souffle du vent pour avancer quelque part.
  • Soyez vrai avec vous même et acceptez toutes les parties de vous, ça va vous aider à accepter les parties de l’autre
  • Finalement, la CNV est avant tout une méthode de connaissance de soi, de notre vraie personne derrière le personnage construit, un chemin d’éveil et d’ancrage dans ce que l’on a de meilleur.

Afin de construire la vie qui nous va, de devenir la personne que nous souhaitons devenir, il est nécessaire de se donner du temps, des moyens, de fournir des efforts et de traverser, invariablement, quelques moments d’inconforts, de turbulences. Au fond, n’est-ce pas un maigre prix à payer pour attiser la flamme qui sommeille en vous ? 

Cliquez ici pour apprécier toutes nos formations en Communication NonViolente !