La créativité reste un concept fuyant. Pour Stephen Bayley, historien britannique du design, il s’agit d’une de : « ces choses qu’il est beaucoup plus facile de discerner que de définir ». Cependant, il est possible de la faire émerger sans la définir avec précision.


Une analyse déjà ancienne, mais qui reste pertinente, a été fournie dans les années 1920 par le psychologue Graham Wallas. Ce dernier distinguait 4 étapes indispensables au processus de création:

1. L’imprégnation/ La préparation. Quel que soit le domaine ou elle s’exerce, la véritable création exige une bonne connaissance de son champ d’application. Avant de savoir faire des gâteaux extravagants, il y a lieu de connaître le dosage des ingrédients et les temps de cuisons. C’est en travaillant d’abord sur des pâtisseries élémentaires qu’on acquiert les techniques indispensables. C’est donc la phase où l’on va prendre un tas de renseignements sur le domaine dans lequel nous voulons créer/ avoir de nouvelles idées.

 Récolter les données 
 Noter les premières idées. Brasser large et sans censure (mindmapping)

 

2. L’incubation. Wallas pensait que l’idée créatrice trouve sa source dans la pensée consciente mais que pour se faire, il faut qu’elle murisse un certain temps dans les arcanes de l’inconscient pour atteindre son potentiel maximal. Pour lui, la meilleure façon de résoudre un problème est de, tout d’abord, l’examiner sous tous les angles en faisant appel à ses connaissances. Ensuite, de ne plus y penser pendant un certain temps.

Cela ne vous est jamais arrivé d’aller vous coucher en vous disant :”la nuit porte conseil”?

Lâchez-prise

 

3. L’illumination. Elle surgit souvent de façon inattendue, à travers ce que l’on appelle souvent le fameux « eurêka ! ». Elle peut survenir à tout moment.

Cela ne vous est jamais arrivé, en faisant vos courses, d’un coup, d’avoir l’idée de génie alors que vous faisiez tout à fait autre chose?

Vous pouvez favoriser son arrivée en lui donnant rendez-vous!

 

4. La vérification / La production. Une idée doit être mise en pratique et se révéler efficace. La meilleure manière d’évaluer la valeur d’une nouvelle idée est de la coucher par écrit et de l’analyser à maintes reprises sous l’angle critique.

C’est le moment du plan d’action!

Evaluer les idées de l’illumination à la réalité

Sélectionner les plus pertinentes et mettre en forme le plan d’action qui en découle

 

A VOUS!