C’est une croyance plutôt solidement ancrée: le management ce n’est que du pragmatisme, un livre de recettes toutes faites, une école de bonnes pratiques, de transpositions d’idées. Et si c’était faux ? Et si le management était une science ? A lire et à découvrir le livre d’Olivier Sibony: “Vous allez redécouvrir le management: 40 clés scientifiques pour prendre de meilleures décisions“.

C’est un fait solidement établi: le brainstorming est efficace. Qui oserait remettre en cause l’efficience de cette tempête de cerveau dans le processus d’élaboration de nouvelles idées ? Quelle entreprise ne l’a pratique pas, assidûment ?
Toutefois, le brainstorming “ne marche pas” affirme le professeur en management Olivier Sibony. Tout comme la plupart des entretiens d’évaluation qui sont actuellement menés en entreprise ne sont pas pertinents. Toutes ces affirmations sont documentées (et prouvées), et rien ne change.

“La plupart de nos connaissances ne s’appuient pas sur des preuves, mais sur des croyances raisonnables,” Daniel Kahneman

Pourtant, le management possède son volet “science”. De nombreux professeurs et universitaires planchent sur le sujet de la gestion d’équipe et d’entreprise ; et partagent généreusement les fruits de leurs recherches. Peu écoutés, peu lus et souvent éclipsés par telle ou telle personnalité, par telle ou telle mode, par telle ou telle mouvance ou vague, par telle ou telle croyance…

Alors que chacun de nous est soumis à un flot continu d’informations, le défi est moins de lutter contre l’ignorance que contre l’illusion de connaissance. Il est plus facile d’apprendre des choses à une personne qui sait qu’elle ne sait rien, qu’à celle qui croit savoir alors qu’elle ne sait pas, Albert Moukheiber, “Votre cerveau vous joue des tours”

C’est comme une hypnose collective qui nous fait nous attacher à des idées et à des pratiques qui se révèlent scientifiquement fausses. On fait comme ça, car on a toujours fait comme ça, et que les autres font comme ça; et tout le monde ne peut pas se tromper. Quelle évidence ! La majorité (des gens et entreprises) ne peut se trouver sur le mauvais chemin. Néanmoins, non figée, une théorie est censée faire avancer la science plutôt qu’à la définir pour l’éternité. Ce qui est vrai peut devenir faux et inversement…

Dés lors, et contre toute attente, certaines théories et pratiques résistent aux faits et aux expériences qui les réfutent. Peut-être souffrons-nous d’une “addiction aux certitudes“, pour reprendre le titre du livre du professeur Daniel Favre. Et derrière cette addiction se cacherait une croyance, cette croyance que nous sommes libres alors que nous sommes, en fait, prisonniers/esclaves de nos pensées: “La pensée se bloque et bloque l’émergence de nouvelles idées,” (Daniel Favre).

Sans prendre en compte la singularité de leur société et de leur secteur d’activité, pléthore de dirigeants d’entreprise adoptent telle recette, transposent tel outil. Pourquoi ? Parce que d’autres le font, et certains avec succès. Donc pourquoi pas eux !

Effectivement, avec les recettes toutes faites, personne n’est à l’abri d’un succès, ni d’un échec. Et dire que le management est une science ne veut pas dire qu’à 100 % cela fonctionne ; il existe des aléas. Vous pourrez toujours trouver des contre-exemples ; ce qui ne veut pas dire que ce que “dit la science” est nécessairement et toujours faux. Mettez-vous à distance de ces “aveuglantes” histoires et ne tombez pas dans le biais de l’anecdote. Restez curieux et questionnez les récits que l’on vous content ! Comme le dit Daniel Kahneman: “Il nous arrive d’être aveugles face aux évidences et nous sommes aussi aveugles face à notre aveuglement.

Si vous souhaitez sortir de votre aveuglement, lisez l’éclairant livre d’Olivier Sibony. Et gardez à l’esprit qu’il est judicieux d’interroger les idées reçues, de regarder avec recul les bonnes pratiques, et qu’il est pertinent et efficient de tester, d’analyser, de prendre le feedback, bref, d’avoir l’esprit critique.

 

Données techniques: Olivier Sibony: “Vous allez redécouvrir le management, 40 clés scientifiques pour prendre de meilleures décisions“, Flammarion, mars 2020, 300 pages